Newsletter

Recherche

Vous êtes ici : Accueil » Economie » Artiste » La " buena vista " d'Enriqué

Economie

RSS


Artiste

05/01/2012 » La " buena vista " d'Enriqué

Il faut savoir se faire plaisir, et réaliser ses rêves d’enfants. Enriqué a baigné, grâce à son père, dans les musiques afro-cubaines d’Antonio Machin. Alors quoi de plus logique que de chanter aujourd’hui ce répertoire, accompagné par un grand orchestre. A l’ancienne, mais avec le punch et la tchatche !

Sur la scène du Chien qui Fume à Avignon, Enriqué et la République Démocratique du Mambo

Il est à la fois rayonnant de bonheur et paisible, Enriqué. Dans sa jolie maison de Saint-Didier, le chanteur qui a traversé plus de 30 ans d'une carrière pleine de succès bénéficie de l'aura de la maturité. La détermination venue de l'expérience, et l'énergie naturelle de son caractère, l'amènent à se lancer, à 50 ans passés, dans un nouveau projet. A la fois très différent de sa carrière de chanteur à voix, et en même temps en pleine cohérence avec sa vie et ses passions.

« Quand j'étais môme, mon père chantait les chansons d'Antonio Machin, un artiste cubain qui a rencontré un fort succès dans les années 30. Il s'accompagnait juste en faisant des rythmes sur une boite de sucre ! Quelque part, mon amour de la musique est venu en partie de là » Il y a deux ans, Enriqué évoque ces souvenirs avec un ami de toujours, le guitariste et chef d'orchestre Pierre Briffa, décédé depuis. « C'est aussi en sa mémoire que je monte ce projet, que nous devions initialement créer ensemble », se souvient Enriqué. Mais des amis, il n'en manque pas. Et c'est Raymond Etcheverria qui, il y a un an et demi, s'est s'embarqué à son tour sur le bateau.

Pendant plusieurs mois, les deux hommes partent à la recherche de l'orchestre idéal. « On trouvait des tas de musiciens très doués, mais il nous fallait quelque chose de bien précis. Et un jour, on m'a parlé de la « République démocratique du Mambo ». On a été les voir, et ça a été le coup de foudre ! » Ce jeune orchestre, dirigé par le bassiste José Vincente, est composé de 8 cuivres, 3 percussionnistes et une pianiste. La combinaison idéale pour le mambo, le chachacha, la salsa, et tout ce qui swingue sous le soleil d'amérique du sud.

« On a répété pendant plusieurs mois, et en septembre on a fait 6 soirées à Avignon au Théâtre du Chien qui fume. Le premier soir, la salle était pleine aux 3/4, mais les cinq autres étaient archicomplets, et Gérard Vantaggioli voulait que l'on fasse encore un week-end ! » poursuit Enriqué.

De ces premiers concerts, un CD a été enregistré, au studio MGO, toujours à Avignon. Et c'est à partir de là que tout a démarré. Car désormais, c'est le manager du groupe de Compay Segundo et de Kid Créole and the Coconuts, excusez du peu, qui a pris en main ce projet. Deux compagnies de CD, et pas des moindres non plus, veulent produire ce CD. Quant au spectacle, rendez-vous le 10 mars prochain à Montfavet, pour un duo d'exception avec les musiciens de Compay Segundo. Les dates de la tournées suivront.

 Pierre Nicolas

  • «Enrique canta a Antonio Machin» Spectacle produit par Réaction Production (www.reaction-production.fr) et managé par Benjamin Internation al Production.

Adresse : 144 allée de Beauport, 84270 Vedène.

Tél : 04 90 02 38 62

Mail : contact@benjiprod.fr

Pas de commentaires pour l'instant

Laisser un commentaire


Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mide en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


« Retour

  • Culture | Le mouvement du swing manouche raconté par le groupe avignonnais «La Veille Au Soir»

    Django dans la peau

    Ce sont des gars des cités, des villages, des bleds paumés, des villes à portée. Des gars nés au début des années 80,...

    Recueilli par Florian Dacheux

  • Des soirées cabaret et scènes ouvertes ont lieu depuis trois ans au Café du Siècle à Mazan
    Culture |

    Les bistrots résistent par la culture

    Soutenir la diffusion des cultures, revendiquer un statut et des normes adaptées à la taille des petits lieux, établir un dialogue, une concertation et une...

Comptabilité-Annonces Légales : Agroparc Le Nobel- 570 ch. des Félons CS 70 103- 84918 Avignon Cedex 9
Tél : 04 90 80 66 33
Fax : 04 90 82 20 10

Rédaction-Service Commercial :
156, av. Pierre Semard
84200 Carpentras
Tél : 04 90 46 54 64

Nous contacter par formulaire

©2009-14 L'Hebdo Le Comtadin - Tous droits réservés Conception et réalisation agence web Answeb