Newsletter

Recherche

Vous êtes ici : Accueil » Economie » Patrimoine » Le bar place Saint-Lazare à Avignon n’est plus, c’est l’émotion

Economie

RSS


Patrimoine

22/11/2011 » Le bar place Saint-Lazare à Avignon n’est plus, c’est l’émotion

Canistro, Capistrello et Castellafiume. De ces 3 villages d’Italie sont arrivés de nombreux immigrés italiens. Dans les années 30 ils étaient 4 000 à s’être installés à Avignon. St-Lazare, rue Carreterie, place Carnot, portail Matheron étaient leur petite Italie.

Le père gabriel a dit la messe d'adieu au bar St-Lazare mi-octobre à Avignon devant 200 personnes

Ils étaient maçons, tailleurs de pierre, plâtriers... et pour faire le vide après une dure journée de travail, ils venaient refaire le monde au bar Saint-Lazare.

« Pépino » ou « Giovani...  va chercher ton père, on mange!», C'était le rituel. Leurs pères jouaient aux boules, aux cartes ou prenaient l'apéro entre amis voisins. Puis il y avait les soirées spaghetti en famille... Bien sûr ce bar est fermé depuis longtemps, mais tous espéraient qu'il serait sauvé. La Ville n'a pas trouvé de repreneur... alors il sera démoli dans deux jours.

Pour la mémoire des anciens, et celle de leur bar promis à la destruction imminente et déjà à moitié délabré une messe a été dite, sur le grand terrain de boules jadis noir de monde. Une messe d'adieu qui marque à la fois la démolition de ce bar mythique et la naissance de l'association « La petite Italie des Abruzzes ». L'émotion était palpable. « Nous allons étudier la meilleur façon de conserver la mémoire de l'immigration italienne dans notre ville. Pour qu'on se souvienne de ces immigrés qui arrivèrent des Abruzzes dans notre ville, les mains nues mais le coeur plein de richesse : celle de la foi et de l'espérance » a promis Marie-Josée Roig, députée-maire d'Avignon. Cet endroit sera bientôt une station de tram.

Annie Bosc

Pas de commentaires pour l'instant

Laisser un commentaire


Ce commentaire sera validé par la rédaction avant sa mide en ligne. Tous propos injurieux diffamants et racistes seront bannis du site.

» Faire un commentaire


« Retour

  • Culture | Le mouvement du swing manouche raconté par le groupe avignonnais «La Veille Au Soir»

    Django dans la peau

    Ce sont des gars des cités, des villages, des bleds paumés, des villes à portée. Des gars nés au début des années 80,...

    Recueilli par Florian Dacheux

  • Des soirées cabaret et scènes ouvertes ont lieu depuis trois ans au Café du Siècle à Mazan
    Culture |

    Les bistrots résistent par la culture

    Soutenir la diffusion des cultures, revendiquer un statut et des normes adaptées à la taille des petits lieux, établir un dialogue, une concertation et une...

Comptabilité-Annonces Légales : Agroparc Le Nobel- 570 ch. des Félons CS 70 103- 84918 Avignon Cedex 9
Tél : 04 90 80 66 33
Fax : 04 90 82 20 10

Rédaction-Service Commercial :
156, av. Pierre Semard
84200 Carpentras
Tél : 04 90 46 54 64

Nous contacter par formulaire

©2009-14 L'Hebdo Le Comtadin - Tous droits réservés Conception et réalisation agence web Answeb